La détoxification numérique

Comme je vous l’avais dit il y a quelques jours outre la détoxification digestive il y a la détoxification numérique

 

La ” détoxification numérique ” ou “NOMOPHOBES” la phobie de laisser son smartphone.
De nos jours les écrans font entièrement partis de nos vies.
 
De la télévision, aux consoles, les ordinateurs et maintenant les smartphones.
 
Du plus jeune âge au plus âgés, le téléphone est dans toutes les mains.
 
En même temps, nous sommes poussés à tout faire à distance et le système perpétue le besoin d’être tous le temps connecté.
 
Les personnes sont tellement absorbés par leurs appareils qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils glissent vers un comportement addictif.
 
Le téléphone s’interpose dans leurs relations, dans la vie de tous les jours.
 
Ils le consultent sur leurs lieu de travail, à la maison, pendant le repas, les événements familiaux .
 
Il se creuse des fossés intergénérationnelles.
 
Autrefois on jouait à des jeux en familles, on se racontait des histoires de familles, des anecdotes.
 
On communique maintenant en quelques lettres , ou sous forme d’ émojis.
 
Les enfants sont introvertis avec leurs familles mais divulguent les moindres détails de leurs vies sur les réseaux sociaux.
 
Certains couples se déchirent et fuient dans le virtuel.
 
Ainsi ils pensent régler les problèmes dans leurs relations avec l’illusion que mettre de la distance avec leurs téléphones réglera les problèmes aussi vite qu’un message whatsapp.
 
Au travail, il est quelques fois autorisé mais peu aussi être prohibé. Combien se sont fait prendre la main sur le téléphone?
 
L’addiction va si loin que l’on n’hésite pas a se mettre en danger au volant, seul ou accompagné sur la route pour ne pas louper un message, un appel et pire maintenant une storie..
 
Il est vraiment nécessaire de se DETOXIFIER du NUMERIQUE.
 
 
Comment procéder ?
 
Il existe des applications qui permettent de se déconnecter, soit en quantifiant le temps passé
sur le téléphone, soit en déconnectant complètement votre mobile.
 
Il est possible d’essayer la méditation ou la sophrologie, pour les cas les plus compliqués
l’hypnose peut aussi vous venir en aide.
 
Le temps passé à vous relaxez est le temps où vous êtes déconnecté.
 
N’hésitez pas lors d’événement à mettre tous les appareils dans un panier à récupérer à la fin du repas par exemple.
 
Ou instaurez vous une soirée sans téléphone, vous verrez qu’au fur et à mesure vous mettrez ce temps à profit pour d’autres choses.

 

Après m’avoir lu “à vos déconnexions”