Quelques addictions spécifiques … L’addiction au “CAFE “

On appelle addiction au café, la prise de cette boisson au delà de 5 par jour.

 
Souvent elle va refléter une carence d’un neurotransmetteur “la dopamine”.
 
Souvenez- vous la dopamine est le neurotransmetteur de la “récompense”.
 
Dés que la dopamine est déclenchée, les neurones vont déclenchées de l’endorphine qui va nous mettre dans un état de bien-être.
 
C’est donc la reproduction d’un comportement nous apportant de la satisfaction de façon régulière et automatique qui va nous amener à un comportement dit “addictif”.
 
 
Pour schématiser :
 
– La caféine vient stimuler la glande surrénale et donc produire du cortisol
 
– Cela va entraîner une montée de sécrétion de dopamine pour fabriquer l’adrénaline et de la noradrénaline
 
– La caféine entraîne une perte de magnésium de façon urinaire puisque le café est diurétique

 

 

Nous sommes donc dans un cercle vicieux :
 
Affaiblissement avec sur-sollicitation des neurotransmetteurs
 
Carences en magnésium = fatigue=crampes=irritabilité= insomnie….
 
Pour résumer plus vous allez boire du café, plus vous aller avoir besoin d’en boire en pensant que cela vous redonne du pep’s, sauf que votre organisme va avoir un petit rebond de tonus et redescendre aussi vite que vous aviez été requinqué.
 
Il faut donc sortir des automatismes pour reprendre le contrôle.
 
Rien n’est figé dans la pierre, le cerveau est modelable et s’adapte facilement aux changements , il faut simplement l’aider.
 
La premier façon est déjà d’en prendre conscience.
 

Si vous aimez le café buvant en avec modération et plaisir et plus avec obligation et danger.